Action de sensibilisaton au protection de la biodiversité du PN de khnifiss

Le réseau d'association khnifiss organise de temps en temps des sorties de sensibisation à distination des élèves, étudiants et les habitants du sud marocain.

Le parc national constitue un refuge pour les oiseaux migrateurs et un point de passage obligatoire pour la grande majorité des quelque 3,5 millions d'hivernant à partir de la zone d'Arguin en Mauritanie située à 1100 km au Sud jusqu'à la lagune du Oulidia à 700 km au Nord.

: Action de sensibilisaton au protection de la biodiversité du PN de khnifiss

211 espèces ont été recensées par les experts du PGAP en 2003-2004 au niveau du parc national, ce qui constitue une base de donnée intéressante pour l'observation et le suivi de l'évolution des différentes populations. Les effectifs à titre d'exemple de limicoles hivernant sur la lagune sont en déclin et sont passés d'environ 24000 individus en 1970 et début les années 1980 (Kersten et Smith, 1984), à 15000 en 1985-86 (Beaubrun, 1988) et à moins de 6230 à partir des années 1990 (Quinba, 1999), c'est-à-dire qu'environ les trois quarts de ces populations ont été menacés dans une durée de 20 ans, ce qui montre le degrés de dégradation.

: Action de sensibilisaton au protection de la biodiversité du PN de khnifiss

Témoignages

"Je dois avouer et accepter que ce lieu vivable, berceau millénaire de mes ancêtres, fils de cette terre enseignante que je suis et élève de ce désert, je la défend et œuvre pour la transmettre par tout son charme et toute sa diversité aux générations futures de toutes les créatures, mais je reconnais que je vais la perdre si je continue à l'endommager et je ne suis pas le seul. le monde dans sa grandeur est concerné"

Salek Aouissa
Gerant du projet auberge khnifiss