Protection et valorisation de la biodiversité

: Protection et valorisation de la biodiversité

Le site du projet est caractérisé par l'existence d'une biodiversité importante classé zone humide par la convention RAMSAR, il est érigé en Parc National qui englobe trois écosystèmes différents : l'océan, la lagune le désert il est classé une destination à forte biodiversité, La philosophie de l'initiative va intégrer une démarche de durabilité par sa gestion et son offre d'activités culturelles et d'animation.


Cela assurera et promouvra la protection et la valorisation des patrimoines biogéographique et socioculturel locaux par un tourisme à dimension humaine dans seul les autochtones stimule leur bien-être économique et social, L'objectif concernant à organiser des visites encadrées et une orientation des visiteurs et des touristes à louer des tentes traditionnelles pour la détente au niveau de site et faire des ballades dans les barques des pécheurs dont seul l'habitant local fait l'accueil et l'animation Il s'agit ici de toucher la population habitant de SIBE qui peut bénéficier des dynamiques de développement qui y sont initiées. Et de renforcer les activités génératrices de revenus.


La population pourra faire profiter les touristes de sa connaissance de la région. Les coopératives de produits du terroir ne sont pas en reste. Le projet va régulariser les activités touristiques sur 6000 ha, qui est la surface de la lagune qui est une zone humide (zone tampon) du Parc, qui sera protégé et les activités touristiques ne produisent aucun impact négatif sur la biodiversité, au moins sur cette zone la plus importante du Parc National Khenifiss.

: Ecousystème

: Accueil de l'habitant

Témoignages

"Je dois avouer et accepter que ce lieu vivable, berceau millénaire de mes ancêtres, fils de cette terre enseignante que je suis et élève de ce désert, je la défend et œuvre pour la transmettre par tout son charme et toute sa diversité aux générations futures de toutes les créatures, mais je reconnais que je vais la perdre si je continue à l'endommager et je ne suis pas le seul. le monde dans sa grandeur est concerné"

Salek Aouissa
Gerant du projet auberge khnifiss