Un Projet PPI-OSCAN primé par le concours Trophées Lalla Hasnaa du Littoral Durable

Le Réseau Associatif du Parc National de Khenifiss a remporté le Trophée Lalla Hasnaa du Littoral Durable, le 6 mars dernier au palais des Congrès de la ville de Skhirat (Maroc).

Le projet ‘écotourisme pour la conservation de la biodiversité de la lagune du Parc National de Khenifiss' du Réseau Associatif du Parc National de Khenifiss, qui vise le développement de l'écotourisme dans la lagune du parc national de Khenifiss à travers la mise en place d'un circuit n'ayant pas d'impact direct sur la quiétude des oiseaux migrateurs, a été retenu parmi les 109 candidatures de ce trophée.

Ce projet est soutenu dans le cadre du Programme de Petites Initiatives des Organisations de la Société Civile en Afrique du Nord (PPI-OSCAN) du Programme Afrique du Nord de l'UICN, et a pour but la réalisation d'une carte de zonage permettant aux pêcheurs d'éviter les zones de nidification des oiseaux migrateurs. De plus, il mettra aussi une tablette portant ce zonage à la disposition des barcassiers, ainsi que la diversité des espèces d'oiseaux de la lagune pour pouvoir les exploiter lors des activités d'observation des oiseaux par les randonneurs et l'écotourisme.

Le Président du Réseau associatif de Khenifiss a reçu ce trophée de la part de la présidente de la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l'Environnement, ce prix prestigieux est destiné à recompenser les idées innovatrices en matière de préservation de l'environnement au Maroc.

Pour rappel, PPI-OSCAN a financé 10 projets associatifs au Maroc dont celui du Réseau Associatif du Parc National de Khenifiss.

Témoignages

"Je dois avouer et accepter que ce lieu vivable, berceau millénaire de mes ancêtres, fils de cette terre enseignante que je suis et élève de ce désert, je la défend et œuvre pour la transmettre par tout son charme et toute sa diversité aux générations futures de toutes les créatures, mais je reconnais que je vais la perdre si je continue à l'endommager et je ne suis pas le seul. le monde dans sa grandeur est concerné"

Salek Aouissa
Gerant du projet auberge khnifiss